Les membres du Ottawa Citroën Club se sont réunis un beau matin de samedi 11 octobre, pour leur traditionnelle sortie d’automne. Le rendez-vous était fixé pour 11 heures, et sept voitures sont présentés au Musée de la guerre froide Diefenbunker, à Carp, un village 25 km à l’ouest d’Ottawa.

Two relics of a past era

Tout d’abord, nous avons fait une visite guidée du Diefenbunker. Cette relique de la Guerre froide a été construite dans les années 1950, pour heberger le gouvernement canadien en cas d’une attaque nucléaire. Les quatre niveaux souterrains du bunker représentent un surface de plus que 10000 mètres carrés, et descendent plus de 100 pieds en-dessous de la campagne environnante. Nous avons vu la suite du Premier ministre, le salle de guerre du cabinet, le studio de Radio-Canada, l’étonnante chambre fort de la Banque du Canada, et le Centre d’urgence du gouvernement. Parmi les nombreux expositions aux théme de la guerre froide, il ya des reconstitutions des abris anti-atomique construits par des particuliers dans leur sous-sol pendant les années 50 et au début des années 60, et même une véritable bombe atomique (enfin, juste le boîtier, nous l’espérons!)

Plus de deux heures plus tard, nous sommes sortis pour retrouver avec bonheur l’air frais et un soleil éclatant On se posait des questions au sujet des pensees des gens a l’epoque ou ce site a été construit.

Comme d’habitude, dans le parking, nos Citroën avaitent attiré une foule de gens curieux, eux-mêmes en attente pour visiter le Bunker. Après la séance habituelle de question et de réponse, nous nous sommes organisés pour une photo de groupe, avant de prendre la route.

Beauty, both natural and man-made

Bientôt, nous suivions un beau chemin à travers la campagne automne sous un soleil pommelé, en suivant le Carp Ridge à l’est vers Dunrobin, puis au sud vers Stittsville. Au cours de la boucle de 30 km douce, nous avons été surpris par la mesure dans laquelle la circulation attendaient patiemment et nous a donnee priorite aux carefours, ce qui nous permet de rester ensemble tout le chemin vers notre destination finale.

Bien sûr, ca ne serait pas un rassemblement de club de voiture français sans nourriture. Cette sortie n’a pas fait exception, que nous nous sommes arrêtés en face du restaurant  « French Crêpes » à Stittsville. Le propriétaire nous attendait, et bientôt on nous avait servi un repas délicieux de crêpes farcies avec des ingredients comme le poulet, le jambon, les légumes et de fromage bien sûr. Les plus gourmands d’entre nous ont garde un peu de place pour les crêpes dessert décadent, couverts de crème glacée, strié de sauce au chocolat noir, et barbouillé de crème fouettée. Je suppose que la seule chose qui manquait c’est un seance de gym pour finir!

The gang digs in