IMG_4025 Après un hiver plutôt long et difficile, les Citroënistes d’Ottawa se sont réunis le 9 mai pour notre première sortie de 2015. On s’est réuni au Marché des Fermiers à Carp dans l’Ontario. C’était l’ouveture du marché pour 2015, et avec un temps très chaud pour la saison, il y avait beaucoup de monde. Les visiteurs ont trouvé nos cinq Citroën dans un parking à part, gracieusement réservé pour nous. Il y avait les 2CV de Bruce G, Jaro D, et Bob et Claudine, ainsi que les DS de Ian et Margaret et Christian T. On a eu aussi le plaisir de voir Michel, Pierre, Jean-Pierre, et Werner, mais sans Citroën pour des raisons diverses. Pour créer plus d’ambiance, Bruce G avait fourni de la musique d’Edith Piaf (quoi de mieux avec les Citroën classiques?). Mais c’était son poste CD qui s’est fait beaucoup remarqué. Il s’agit d’une sorte de glacière combinée avec un poste radio et CD, le tout assorti parfaitement avec le couleur de sa fameuse 2CV verte. Regardez les photos pour mieux apprécier.

Vers 11h30, on a pris la route pour notre ballade. Sous un soleil radieux, les deuchistes roulaient capotes grandes ouvertes bien sûr. On est passé devant des bords de routes garnis de Trilles Blancs, signe certain de printemps dans l’est de l’Ontario. On s’est orienté vers la rive droite de la rivière de l’Outaouais, et on a apprecié les magnifiques maisons donnant sur l’eau à Dunrobin Shores. Après 50 minute de route, on est arrivé à destination, le site historique de Pinhey’s Point, avec ses grands espaces verts et sa belle vue sur la rivière. Malgré que le site n’était même pas encore ouvert pour la saison, le parking était un peu restreint. Mais, nous avons trouvé cinq places

côte à côte sur une petite colline. Malheureusement, l’inclinaison a créé des doutes concernant l’efficacité des freins à main de certaines des voitures. Regardez les photos pour voir des solutions inventives de la part des propriétaires.

Très vite les coffres ont été vidés de leurs contenus, y compris des glacières, des tables pliantes, et des chaises. Aussi vite, on s’est installé au bord de la rivière. Un repas plus qu’agréable a suivi. Comme on avait Jaro avec nous, on a pris l’opportunité pour continuer la planification de notre rencontre annuelle en août. Les prévisions météo parlaient d’un orage pour l’après-midi, mais nous avons eu de la chance, aucune pluite n’est tombée avant que tout le monde ne rentre chez eux, sain et sauf. IMG_4025

Après un hiver plutôt long et difficile, les Citroënistes d’Ottawa se sont réunis le 9 mai pour notre première sortie de 2015.

On s’est réuni au Marché des Fermiers à Carp dans l’Ontario.  C’était l’ouveture du marché pour 2015, et avec un temps très chaud pour la saison, il y avait beaucoup de monde.  Les visiteurs ont trouvé nos cinq Citroën dans un parking à part, gracieusement réservé pour nous.  Il y avait les 2CV de Bruce G, Jaro D, et Bob et Claudine, ainsi que les DS de Ian et Margaret et Christian T.  On a eu aussi le plaisir de voir Michel, Pierre, Jean-Pierre, et Werner, mais sans Citroën pour des raisons diverses.

Pour créer plus d’ambiance, Bruce G avait fourni de la musique d’Edith Piaf (quoi de mieux avec les Citroën classiques?).  Mais c’était son poste CD qui s’est fait beaucoup remarqué.  Il s’agit d’une sorte de glacière combinée avec un poste radio et CD, le tout assorti parfaitement avec le couleur de sa fameuse 2CV verte.  Regardez les photos pour mieux apprécier.

Vers 11h30, on a pris la route pour notre ballade.  Sous un soleil radieux, les deuchistes roulaient capotes grandes ouvertes bien sûr.  On est passé devant des bords de routes garnis de Trilles Blancs, signe certain de printemps dans l’est de l’Ontario.

On s’est orienté vers la rive droite de la rivière de l’Outaouais, et on a apprecié les magnifiques maisons donnant sur l’eau à Dunrobin Shores.  Après 50 minute de route, on est arrivé à destination, le site historique de Pinhey’s Point, avec ses grands espaces verts et sa belle vue sur la rivière.

Malgré que le site n’était même pas encore ouvert pour la saison, le parking était un peu restreint.  Mais, nous avons trouvé  cinq places côte à côte sur une petite colline.  Malheureusement, l’inclinaison a créé des doutes concernant l’efficacité des freins à main de certaines des voitures.  Regardez les photos pour voir des solutions inventives de la part des propriétaires.

Très vite les coffres ont été vidés de leurs contenus, y compris des glacières, des tables pliantes, et des chaises.  Aussi vite, on s’est installé au bord de la rivière.  Un repas plus qu’agréable a suivi.  Comme on avait Jaro avec nous, on a pris l’opportunité pour continuer la planification de notre rencontre annuelle en août.

Les prévisions météo parlaient d’un orage pour l’après-midi, mais nous avons eu de la chance, aucune pluite n’est tombée avant que tout le monde ne rentre chez eux, sain et sauf.

Share →