Ici dans le Grand Nord, c’est bientôt le moment de penser à remiser sa Citroën pour l’hiver.  Je vais vous présenter ma méthode, avec des explications.

Personnellement, je préfère laisser la voiture tranquille tout l’hiver que de la démarrer de temps en temps.  Si on choisi de démarrer, il vaut mieux aussi la conduire 10-20 km pour bien la chauffer.  Et là, il faut trouver une journée bien sèche, et une route sans sel.  Bonne chance!

Je prendrai comme exemple ma 2CV6 de 1979.  Ma méthode risque de paraître un peu trop soignée.  Et oui, tout le monde connait une histoire d’une 2CV, laissée traînée dans une grange en France pendant 20, 30, voire même 40 ans, et il n’a fallu qu’une batterie neuve et quelques litres du SansPlomb Shell pour la réveiller, sans le moindre problème.  Possible, oui, mais moi je préfère prévenir que de guérir.

Voilà ma méthode en sommaire.  On verra les détails ensuite.

  1. Remplir le réservoir d’essence
  2. Gonfler les pneux, à a peu près 30 psi
  3. Ajouter du stabilisateur d’essence
  4. Démarrer le moteur pour la réchauffer
  5. Faire la vidange
  6. Redémarrer le moteur et puis laisser-la refroidir
  7. Retirer les bougies
  8. Mettre du produit de remisage de moteur
  9. Tourner le moteur un ou deux tours
  10. Remettre en place les bougies
  11. Retirer la batterie

Et maintenant examinons les détails.

Remplir le réservoir d’essence Ça c’est pour empêcher la condensation en cas de variation de température.  Vous avez aussi l’option de vider complètement le réservoir et les tuyaux d’essence, mais c’est tellement plus simple de le remplir, et plus pratique pour redémarrer au printemps.

Gonfler les pneux Pour les rendre résistants à la déformation et pour s’assurer qu’ils ne se dégonflent pas complètement au cours de l’hiver.  La crevaison d’un pneu, inaccessible contre le mur du garage peut gâcher une belle journée de printemps.

Ajouter du stabilisateur d’essence Suivre les instructions sur le container.  Ce produit empêche l’évaporisation de l’essence et facilite le démarrage au printemps.

Démarrer le moteur pour la réchauffer Logique, puisqu’on va continuer avec une vidange, et l’huile coule mieux chaude que froide.

Faire la vidange Le moment pour la vidange, c’est avant la remise et non pas au printemps.  Comme ça, on s’assure qu’il n’y a pas d’acide (produite pendant le processus de combustion) qui reste coincée contre nos surfaces de glissement, et qui peut commencer à bouffer le métal.

(Oh, et pour faire la vidange sur une 2CV6, retirez l’aile droite pour faciliter l’accès au filtre d’huile, malgré son apparence.  Croyez moi, c’est bien plus simple que de nettoyer l’allée de voiture après.)

Redémarrer le moteur Ça c’est juste pour faire circuler l’huile propre dans le moteur et aussi pour contrôler qu’il n’y a pas de fuite, suite à la vidange.  Maintenant, laissez le moteur se refroidir 30 minutes au minimum.

Retirer les bougies C’est pour ça qu’on a laissé refroidir le moteur.  Les pas de vice des culasses en aluminium de nos petites Citroën sont facilement endommagées quand le moteur est chaud.

Mettre du produit de remisage de moteur Ce produit empêche la formation de la rouille sur les cylindres, les soupapes et les segments.  Faites-le entrer par les passages de bougie.  Après, faites tourner le moteur un ou deux tours (à la manivelle, bien sûr!) pour bien répartir le produit.

Remettre en place les bougies Soit on les serre correctement (prêt pour la démarrage), soit on les met juste à la main, pour pouvoir les enlever au printemps.  On ferait ça si on voulait faire tourner le moteur pour faire monter la pression de l’huile avant le démarrage.

Retirer la batterie (et la mettre au chaud) Une batterie déchargée risque de geler.  Il vaut mieux la mettre au chaud.  Autrement, on peut laisser la batterie en place et employer un chargeur de batterie à faible courant.  Dans ce cas, il faut déconnecter le cable de batterie pour éviter des court-circuits si on a des visiteurs rongeurs, comme des souris.

Voilà ma méthode, peut être un peu obsessive, mais certainement très appréciée de la mécanique.  Et en plus, ça vous donne quelques heures intimes avec votre chère Citroën, avant que l’hiver ne vous sépare.

 

Share →